Contamination en detailing : Qu’est ce que c’est ?

contamination peinture voiture detailing auto

La contamination est un mot qui est fréquemment utilisé en detailing. Il se réfère à la matière au-dessus d’une surface sur laquelle il ne devrait pas être.

Les contaminants contaminent la surface. L’élimination de ces contaminants rend une surface parfaitement propre. Une surface dans laquelle la seule variable à prendre en compte est le matériau de la surface elle-même.

Pourquoi la contamination est-elle néfaste ?

Il s’agit principalement de contrôle. Lorsque vous regardez le comportement de l’eau sur une surface, cela sera influencé par les contaminants présents sur la surface.

Disons que vous voulez savoir si votre cire doit être remplacée. L’une des manières les plus simples de le savoir est de regarder si l’eau perle toujours sur la peinture de la carrosserie.

Mais, lorsque vous jugez du résultat, jugez-vous l’interaction entre l’eau et la cire ? Ou l’eau et les contaminants ? Ou un mélange des deux ?

C’est une question d’incertitude que vous devez éviter. Un autre exemple est la phase du polissage : vous voulez que le polish soit la seule substance qui interagit avec la peinture. Parce que vous savez comment contrôler le comportement d’un polish.

Mais quand il y a des contaminants, il y a des particules dont vous ne savez pas comment les contrôler et vous ne savez pas si elles peuvent être contrôlées. Il s’agit donc d’un sujet de substance que vous ne pouvez pas contrôler et vous ne savez pas ce qu’elle peut faire ou fera. Cela enlève le contrôle, ce qui est mauvais en detailing.

Un autre point est l’effet à long terme de certaines substances sur la surface. Certains produits chimiques peuvent endommager la surface. Ces produits chimiques doivent être retirés avant de pouvoir causer des dommages. Dans certains cas, cela peut être corrigé, mais il vaut mieux prévenir que corriger.

Un autre exemple serait l’application d’un produit protecteur sur votre voiture. Lorsque le fabricant a conçu son produit, il ne l’a pas créé pour se lier avec la saleté, la poussière et le sable. Il l’a créé dans le but de coller à la surface pour laquelle il est conçu. Lorsque vous appliquez un produit protecteur sur une surface pleine de contaminants, le produit ne colle pas correctement, car il n’est pas conçu pour interagir avec la poussière, le sable ou autres contaminants.

Cela se traduira par une durabilité beaucoup plus courte et une performance négativement affectée.

Qu’est-ce que sont les contaminants ?

Cette liste est très longue, parce que quand vous parlez de la crasse, vous parlez d’un très grand nombre de groupe de matériaux qui entrent dans ce terme.

Cette liste comprend :

  • La poussière de route
  • Les dépôts de carbone
  • La poussière
  • Le sel
  • Le caoutchouc
  • Les gaz d’échappement
  • Etc.

Pour faire que la liste soit un peu plus simple, nous pouvons la diviser en :

  • L’oxyde de fer
  • La poussière
  • Le sable
  • Les résidus minéraux (traces d’eau par exemple)
  • Les tâches d’acide (provenant de pluies légèrement acides)
  • La sève des arbres
  • Les huiles
  • Le goudron
  • La crasse générale
  • Les insectes

Mais cette liste peut être très longue, car le mot « contamination » peut également être utilisé pour designer la présence d’un produit protecteur. SI ce produit n’est pas désiré, il sera considéré comme une contamination.

Lorsque votre couche de produit protecteur est usée et doit être remplacée, il devient une impureté, une substance ou matière indésirable sur une certaine surface. Donc, dans cette situation, même le produit protecteur peut être considéré lui aussi comme une contamination.

Où s’intègre la contamination ?

La contamination est quelque chose qui se produit normalement.

Le simple fait d’être exposé à l’environnement entrainera la contamination d’une surface. Le vent poussiéreux, la pluie, les insectes, le pollen au printemps, etc. Ainsi, même une voiture inutilisée, garée à l’extérieur, sera contaminée.

Avec le lavage hebdomadaire, la plus grande partie de cette contamination sera éliminée, mais cela dépend aussi du produit protecteur. Plus la couche est dure, moins les contaminants peuvent se lier, c’est pourquoi la protection céramique arrive en tête.

Donc, vous pouvez dire que le simple fait de laver la voiture fait partie de la décontamination, mais le fait de la laver ne fera qu’éliminer une partie de la contamination et aura peu d’effet sur certains matériaux.

C’est la raison pour laquelle nous utilisons des procédés tels que la clay bar (barre d’argile de décontamination), l’élimination des retombées radioactives, l’élimination du film de saleté lié à la route, etc. pour éliminer ces particules indésirables.

Dans le lavage hebdomadaire de votre voiture, la décontamination n’a pas sa place.

Notre sous-catégorie sur la décontamination de la peinture vous en apprendra encore plus.

Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here