Décontamination : Qu’est-ce que c’est ? Quel intérêt ?

guide detailing decontamination voiture

Que votre voiture soit neuve, sortie de chez le concessionnaire, ou qu’elle roule déjà depuis des années, il y a fort à parier qu’elle ait besoin d’être décontaminée.

Des polluants, de la saleté, etc. qui collent à la peinture de votre voiture ne sont pas éliminés par le shampoing pour voiture lors du lavage.

La décontamination consiste donc à éliminer ces substances étrangères de vos surfaces peintes (et vitrées).

Découvrez tout l’univers de la décontamination de peinture ici.

Les contaminants

Il existe de nombreux types de contaminants :

  • Calcaire (dépôts minéraux)
  • Goudron
  • Sève des arbres
  • Pollution atmosphérique
  • Surpulvérisation de peinture
  • Retombées industrielles
  • Particules de fer
  • Etc.

Ces contaminants qui ne sont pas tous éliminés par un lavage auto se lient rapidement aux surfaces peintes.

Tous comme votre peau, elle a des pores, elle respire et de la saleté obstrue ces pores. La peinture est très similaire à la peau de votre corps. Lorsque vous lavez votre peau, cela revient à laver la peinture de votre véhicule avec un shampoing à pH neutre. Comme pour la peau, votre peinture peut nécessiter quelque chose de plus agressif, comme lorsque vous exfoliez votre peau pour la désincruster lors d’un gommage du visage par exemple.

La décontamination de la peinture est comme un soin plus complet qu’un simple lavage. En effet, même si votre véhicule parait très propre, vous seriez surpris de noter tous les contaminants que l’on peut éliminer par une décontamination chimique (à l’aide de produits) et/ou par une décontamination mécanique (à l’aide d’une claybar en pâte, gant, etc.).

Même une voiture neuve sortant de chez le concessionnaire, pensez à comment elle y est arrivée. Votre voiture est transportée par train qui génère de la poussière de fer provenant des freins et des rails, par camion, etc. puis est souvent exposée à l’air avant d’être stationnée chez le concessionnaire. Une fois vendue, la préparation d’un véhicule chez le concessionnaire n’est généralement pas aussi complète que le travail réalisé par un detailer professionnel ou amateur.

Décontamination chimique

C’est la décontamination la plus courante et la plus simple. Il s’agit de pulvériser un produit conçu pour éliminer un ou plusieurs types de contaminants.

Vous pouvez trouver différents types de catégories de décontaminants :

  • Décontaminant de particules de fer (fallout)
  • Dissolvant de goudron : il peut également permettre de supprimer les insectes, le film routier et autre contamination légère
  • Éliminateur de traces d’eau (calcaire)

Voici une liste de bons décontaminants :

  • Gyeon Tar
  • Gyeon WaterSpot
  • Gyeon Iron
  • CarPro Iron X
  • Gtechniq W6 Iron
  • Meguiar’s Decon
  • Gtechniq W5 Citrus All Purpose Cleaner

Vous pouvez acheter certains de ces produits ici :

Ou ici :

Gyeon Water Spot ici (à partir de 17,8€) :

acheter gyeon water spot remover

Gyeon Iron en bidon de 4 litres (~27€/litre) :

acheter gyeon iron

Les décontaminants sont des produits très recherchés par les detailers pour supprimer des contaminants sur une voiture. Lorsqu’ils sont utilisés, c’est souvent sur les jantes, avec un décontaminant de particules de fer (fallout). Et pourtant, la décontamination chimique est tellement plus que cela.

Pour une décontamination de la peinture d’un véhicule dans les règles de l’art, l’utilisation d’un décontaminant de particules ferreuses est obligatoire, même si vous prévoyez d’utiliser une barre d’argile de décontamination (clay bar) par la suite.

Nombre de contaminants incrustés dans le vernis de votre peinture ont des propriétés corrosives, ce qui signifie qu’avec le temps ces substances peuvent réellement endommager votre peinture. Les particules de fer provenant notamment des poussières de freins et des rails peuvent entrainer la formation de rouille sous la peinture, ce qui détériorera l’état de votre véhicule de l’intérieur. Convaincu de son utilité à présent ?

La barre d’argile peut aussi éliminer ces substances, mais pas aussi efficacement si elle est utilisée seule. Selon l’état initial de la peinture, la claybar peut ne pas éliminer toute la limaille de fer incrustée dans la peinture de votre véhicule. Logiquement, en cherchant à éliminer les particules de fer avec une barre d’argile, favorise la création de microrayures également et peut-être d’importantes. C’est contreproductif.

On peut, dans ce même sens, utiliser un dégoudronnant sur les parties basses du véhicule (surtout sur les côtés), lors de l’utilisation de la claybar pour en augmenter son efficacité.

Utiliser des décontaminants chimiques avant la clay bar permet d’optimiser grandement le travail de décontamination.

Le processus idéal de décontamination de la peinture d’une voiture serait alors dans cet ordre :

  • Dégoudronnant
  • Dissolvant de particules de fer
  • Barre d’argile

Souvent, sauter des étapes ne permettent pas d’obtenir les meilleurs résultats.

Décontamination mécanique à la barre d’argile (claybar)

La barre d’argile est l’un des meilleurs produits pour décontaminer la peinture d’une voiture en minimisant les microrayures.

La claybar permet en effet d’éliminer l’oxydation par abrasion (c’est comme éliminer les peaux mortes).  Elle est aujourd’hui vendue sous forme de pâte (sa version initiale), en gant d’argile, en chiffon d’argile, en éponge d’argile et en tampon d’argile pour polisseuse. À titre personnel, la barre d’argile originale est la plus efficace, même si elle est moins pratique à manipuler que le gant.

Auparavant, pour obtenir un résultat impeccable, on procédait au wet sanding (ponçage à l’eau), puis compound, puis lustrage. Mais le wet sanding est très agressif pour la couche de vernis. Il est de ce fait peu pratiqué et à titre exceptionnel. Cette méthode permet de niveler la peinture pour la rendre très lisse. Cependant, ces méthodes peuvent créer des dommages et hologrammes si elles ne sont pas exécutées correctement.

Ce qu’il faut retenir dans notre sujet, c’est que ces étapes agressives peuvent offrir une belle peinture lisse et permettent d’éliminer in fine les contaminants de la surface.

Une surface lisse est une surface plus brillante et plus belle ! Si votre voiture était recouverte de poussière, elle ne brille logiquement plus autant que si elle est propre. L’élimination des contaminants invisibles et collés à la peinture de votre voiture permet d’améliorer son apparence et son lustre.

Les sealants (scellants à peinture et version synthétique d’une cire) doivent généralement adhérer à votre peinture pour exprimer leur plein potentiel.

Les surfaces contaminées ne permettent pas une liaison adéquate avec le produit, limitant la durabilité et l’efficacité du produit de protection.

Lors de l’application d’un traitement céramique, il est encore plus important que la surface soit nettoyée chirurgicalement. Les surfaces non préparées causent de nombreux problèmes lors de l’application d’une céramique.

Décontaminer, c’est garantir une surface nue, sans contaminants et une tranquillité d’esprit pour appliquer une protection et en tirer le meilleur parti.

Même le verre se contamine et mérite de passer la claybar sur ce dernier, tout comme les jantes, surtout si vous y appliquez ensuite une protection.

Le shampoing pour décontaminer une peinture ?

C’est ce que l’on appelle le « strip wash », un shampoing voiture puissant qui permettrait d’obtenir une peinture saine, qui éliminerait tout reste de cire ou de scellant. On ne peut pas être certain à 100% qu’un produit magique éliminer toute protection sur un véhicule et qu’il ne subsiste pas de reste. Le comportement de l’eau n’est pas toujours un bon indicateur (beading, sheeting, etc.) du fait qu’il reste ou non de la protection.

En réalité, même en utilisant un puissant shampoing (CarPro Reset, Chemical Guys Clean Slate,…), par expérience, le passage de la barre d’argile reste incontournable pour finir de l’éliminer toute protection sur une peinture de voiture. Nous croyons que ces savons puissants dégradent ou éliminent modérément les cires et sealant, mais pas totalement. Même une barre d’argile seule ne peut pas éliminer un scellant puissant avec une certitude à 100%.

Aussi, le problème d’utiliser un produit à pH alcalin est le résidu (s’il n’est pas fortement rincé). Il peut en effet laisser un résidu qui affecte les propriétés hydrophobes de la protection de la peinture.

Il n’est pas question ici de dire que ces produits ne fonctionnent pas du tout, mais qu’ils fonctionnent avec une inconnue, compte tenu des différentes qualités de cires ou scellant différents, des différents types de savons utilisés, des durées de vies variées des cires et sealants, etc.

Les cires ne sont pas classées comme étant des contaminants liés à la peinture, mais d’un point de vue technique, ce sont tout de même des contaminants à éliminer. C’est un produit censé fournir une couche sacrificielle sur le vernis de la peinture, censée durer et résister à de nombreuses contraintes.

Les étapes du processus de décontamination

Lorsque l’on parle de décontamination, le premier outil auquel on pense est la clay bar (la barre d’argile), qui distingue les detailers pro d’un centre de lavage auto basique. Certaines entreprises de detailing haut de gamme l’intègrent comme cela :

  • Lavage
  • Clay bar
  • Cire/scellant

ou :

  • Lavage
  • Clay bar
  • Polish léger
  • Cire /scellant

Quels risques d’utiliser la barre d’argile ?

La question que beaucoup se posent est « est-ce que l’utilisation de la barre d’argile peut causer des traces (marring et microrayures) sur la peinture d’une voiture ? »

Oui, très probablement avec le temps. Est-ce que cela signifie alors que vous ne devriez jamais utiliser la clay bar à titre personnel ou professionnel ? Pas nécessairement !

L’idéal est de réaliser un polissage/lustrage après avoir décontaminé la peinture à la clay bar. La clay bar est un accessoire très efficace en detailing, mais en l’utilisant, vous prenez en effet le risque de créer ce que l’on appelle du « marring ». Par mesure de précaution et pour un résultat parfait, même si l’on pourrait décontaminer à la claybar sans polissage, nous partons du principe que claybar = polissage ! C’est surtout le cas avec des peintures soft.

Aussi, dès qu’il y a une étape de polissage à faire, il faut décontaminer la peinture à l’aide de la barre d’argile, même sur une voiture neuve. C’est aussi idéal avant d’appliquer une couche de protection pour que cette dernière adhère au mieux et incontournable pour appliquer un traitement céramique.

Ceci étant, vous ne risquez pas de créer de gros dommages en utilisant la barre d’argile. Si des traces de marring apparaissent, un polissage léger les fera disparaitre en une étape, donc pas de panique.

Sur un véhicule conduit tous les jours et présentant de gros défauts, lavé régulièrement en station de lavage automatique, ne perdez pas de temps à la décontaminer puis effectuez un polissage, ce type de client désire avant tout une voiture propre qui brille, offrez donc leur une voiture propre qui brille, même si personnellement vous mourrez d’envie d’aller plus loin en décontaminant manuellement la peinture.

Il faut donc être prudent dans l’utilisation de la barre d’argile de décontamination. D’autres mauvaises utilisations peuvent conduire à des traces comme du marring :

  • Utiliser un compound sur une microfibre, de la laine ou un tampon agressif, sans utiliser de tampon moins agressif et un polish léger.
  • Réduire le temps de lavage à 20 minutes ou moins pour aller vite.
  • Utiliser des serviettes microfibres de basse qualité lors de l’essuyage du polish par exemple.

Il faut retenir également qu’il existe une grande différence entre un marring léger ou modéré et des rayures profondes (ce qui ne devrait jamais arriver si vous passez la claybar avec attention). N’importe quel niveau de marring affecte l’aspect de la peinture. N’oubliez pas qu’une surface place, décontaminée offre la meilleure réflexion.

Vous voulez décontaminer la peinture à la clay bar sans polissage ?

Si vous êtes dans ce cas, que vous mourrez d’envie d’effectuer une décontamination mécanique sans passer par la case polissage :

  1. Décontaminez chimiquement la peinture pour commencer. Utilisez un dissolvant de goudron et de particules de fer qui réduira la quantité de travail que la barre d’argile doit effectuer.
  2. Utilisez une barre d’argile très fine.
  3. Travailler sur de petites sections, par exemple 60 par 60 cm. Pliez l’argile sur elle-même après chaque section.
Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here