Qu’est-ce qu’une raclette ou squeegee en detailing auto ?

raclette squeegee detailing voiture

La raclette, ou squeegee, est un accessoire portable en caoutchouc qui est trainé en surface, essuyant l’eau de la sur laquelle il est utilisé.

La « lame » est généralement fabriquée en caoutchouc synthétique et est assez souple. L’utilisation de la raclette est un sujet de débat dans l’univers du detailing auto et de l’esthétique auto, en raison de son potentiel de création d’imperfections de surface.

Pourquoi utiliser une raclette ?

Lorsqu’une surface est recouverte d’eau (qu’il s’agisse de verre ou de toute autre surface), l’élimination de cette humidité nécessitera un type de serviette microfibre ou un appareil utilisant de l’air pour évacuer l’eau.

Les deux approches demandent beaucoup de travail et nécessitent des outils qui peuvent coûter cher. La raclette en caoutchouc peut être trainée sur une surface et l’essuyer de tout liquide sans trop d’effort.

En raison de son faible coût, c’est une solution économique et rapide pour le séchage de certaines surfaces. Lorsqu’elle est utilisée correctement, elle diminue également le risque de lignes ou l’eau n’a pas été totalement éliminée.

Les raclettes peuvent être utilisées sur la peinture, le verre et, dans une certaine mesure, sur différentes surfaces. Elle peut même aider à éliminer l’humidité de surface sur les tissus ou les tapis de sol.

La version domestique de ce produit peut même être utilisée (sèche) pour essuyer les poils des tapis.

Différents types de raclettes

En général, il existe 2 types de raclettes utilisées dans l’esthétique auto :

  • La grande raclette
  • La petite raclette

La grande squeegee peut également être appelée « lame de séchage » (drying blade) et dispose d’une lame de caoutchouc substantiellement plus grande attachée au cadre rigide.

La plus petite ressemble ou est similaire à la version de raclette domestique avec une poignée en plastique et une fine bande de caoutchouc noir.

La lame de séchage est le plus souvent utilisée sur les peintures, car elle est plus souple et suit mieux les courbes de la carrosserie. Cependant, il n’est pas rare de voir des personnes utiliser une raclette domestique sur la peinture d’une voiture.

La controverse sur l’utilisation d’une raclette

L’utilisation d’une squeegee ou raclette a soulevé de nombreuses interrogations et est un sujet à débat populaire sur de nombreux forums detailing francophones et étrangers, y compris sur les réseaux sociaux.

L’inconvénient généralement mentionné est le fait qu’une raclette n’absorbe aucune saleté sur la surface. Cela signifie que toute contamination sur la surface est trainée sur cette dernière par la lame de la raclette, créant potentiellement des tourbillons et de longues lignes droites.

Ceci est le contraire de ce qu’un detailer essaie de réaliser en utilisant ses connaissances pour un nettoyage dans les règles de l’art d’une voiture, de manière soignée et correcte.

Le contre argument qui est généralement utilisé est que l’utilisateur doit être conscient que la raclette ne doit être utilisée que lorsque l’utilisateur est certain que la surface est absolument exempte de tout contaminant et qu’il n’y a rien sur la surface qui sera trainée sur cette celle-ci. Une peinture reste fragile.

L’utilisation d’une raclette sur la peinture d’une voiture n’ayant pas fait l’objet d’une décontamination complète est généralement déconseillée et considérée comme une technique ou une utilisation inappropriée du produit.

NOS NOTES ...
Un accessoire efficace, mais pas sans risque
Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here