Phare oxydé : solutions pour les rendre transparents

réparer phare oxydé

Pour fabriquer les phares de nos voitures, les constructeurs utilisent du plastique polycarbonate, peut coûteux à fabriquer et qui sont aussi beaux que du verre.

Cependant, le désavantage d’un phare en plastique est qu’il est très sujet aux dommages causés par les rayons UV. Pour les protéger, les marques ont alors appliqué une protection, comme le vernis pour protéger la peinture de votre voiture, mais ici pour protéger le plastique.

Avec le temps, cette couche de protection, plus ou moins performante, perd de son efficacité et le phare commence à jaunir et à s’oxyder.

Perdre de la clarté au niveau d’un phare n’est pas qu’un problème esthétique rendant votre véhicule paraissant plus vieux qu’il ne l’est, mais cela réduit également logiquement la puissance de votre éclairage de la route et de l’environnement.

Heureusement, la solution existe et ne coûte pas cher. Pour corriger un phare jauni ou un phare oxydé (comme sur la photo de l’ami Ian de Gloss Angeles), vous devez :

  • Supprimer le reste de protection
  • Lisser le plastique
  • Poli-luster le plastique pour qu’il redevienne transparent

Les kits Restauration phare vendus dans les magasins sont l’idée globale, mais le ponçage à la main n’offrira pas un résultat optimal. Alors que faire ?

Découvrez ici d’autres astuces pour phares et vitres.

Étapes pour restaurer un phare oxydé

1 Nettoyez les phares

Premièrement, nettoyez les phares. Séchez la surface et celles autour et appliquez du scotch de masquage pour protéger les matières autour du ponçage. Les bords ont une épaisseur de peinture plus fine, alors faites cette étape avec minutie.

2 Wet sanding 1 000

Vous pouvez ensuite commencer le ponçage à l’eau, ou wet sanding, avec du papier abrasif 1 000 sur un plateau de polisseuse (backing plate), de petite taille. En wet sanding, n’oubliez pas d’humidifier le papier abrasif et la surface du phare correctement, autant que si vous laviez la carrosserie. Ce ponçage permettra un travail rapide de l’oxydation.

Vous devriez obtenir un voile brumeux ou flou de la surface.

Si les phares sont en bon état, il sera en réalité plus difficile d’éliminer l’excès de protection, car il est tout de même très durable.

3 Wet sanding 1 500

Ensuite, utilisez un grain de 1 500 et répétez le même processus, encore une fois, en recherchant une finition uniforme pour éliminer les traces du ponçage à l’eau au grain 1 000. Continuez avec des passes croisées.

Cette étape est généralement la plus difficile à déterminer si vous en avez fait assez ou si vous allez regretter plus tard de ne pas en avoir assez fait. Prenez donc le temps d’effectuer quelques passages supplémentaires pour vous en assurer.

Une fois cette étape terminée, vous devriez voir une différence dans le flou du 1 000 et à présent du 1 500.

4 Wet sanding 3 000

Ensuite, passez au grain  3 000.

Cela peut sembler être un saut important, mais conserver à l’esprit que même si l’écart entre les chiffres est important, la différence n’est pas aussi grande qu’elle n’y parait. Vous devriez noter une différence significative à présent et même commencer à voir une certaine clarté pendant ce wet sanding.

5 Polissage

Passez enfin à la partie la plus facile : le polissage.

Prenez un tampon de polissage et le compound de votre choix comme le Menzerna 300, le Rupes Zephire Coarse Bleu ou le Meguiar’s M105. Si vous aviez remarqué que certaines petites zones étaient plus difficiles à poncer, prenez un peu plus de temps pour les polir.

À présent, vous pouvez passer au lustrage, comme avec le tampon Rupes Jaune et un lustrant comme le Rupes Keramik Fine Jaune correspondant ou le Meguiars M205.

6 Protection des phares

Cette étape 6 est très très importante, car elle consiste à protéger à nouveau la surface.

En effet, vous avez retiré la protection d’usine et même si à première vue le résultat est bon, si vous ne protégez pas à nouveau le phare, il s’oxydera à nouveau et TRÈS rapidement, surtout si vous vivez dans une région ensoleillée.

Vous disposez de plusieurs options pour protéger à nouveau vos phares :

  • Cire : à appliquer tous les mois
  • Sceallant (sealant) : à appliquer tous les mois
  • Traitement céramique

Un revêtement céramique est très proche de la protection appliquée en usine. Vous pouvez utiliser par exemple le combo Gtechniq CSL + Gtechniq EXO, puis une couche de Gtechniq C2V3 tous les quelques mois.

Vous pouvez acheter ces produits ici par exemple :

Et le Gtechnique C2V3 ici sur eBay (~23 €) :

acheter gtechniq c2v3

À présent vous pouvez profiter de beaux phares restaurés ! Vous noterez tout de suite l’amélioration tant esthétique qu’en termes de capacité lumineuse.

Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here