Wrapping vinyle : le covering pour changer la couleur de votre voiture

0
covering voiture

Dans une interview par l’ami Jason de Justin Pate, une figure du wrapping automobile, on en apprend beaucoup sur son parcours jusqu’à Wrap Institute et l’univers du « vinyl wrap ».

Vidéo Youtube de l’interview (en anglais) :

Une bonne occasion pour vous partager des informations importantes de cette vidéo et voir ensemble l’intérêt du covering auto, son avenir, etc.

À lire : en apprendre plus sur le PPF et covering.

L’histoire de Justin Pate

Jeune, il vivait à New York puis il est allé dans une université de l’Oregon et après avoir obtenu son diplôme, il est devenu professeur en mythologie et symbolisme. Après plusieurs années passées à New York à l’âge de 21 ans (1996), un voisin habitant au-dessus et travaillant dans le graphisme lui a proposé de travailler avec lui. Ils ont travaillé ensemble pendant environ 1 an, une révélation pour Justin, ayant apprécié la création de bannières, d’habillage de bâtiments et surtout de véhicules.

Il est ainsi devenu installateur indépendant de wrapping ou covering pendant 11 ans à New York, puis il a déménagé à Amsterdam en 2007 et à pratique le covering ou wrapping d’environ 3 000 véhicules. Aujourd’hui, il propose des formations à toutes celles et ceux qui souhaitent créer leur business ou ajouter une prestation dans leurs garage, atelier, etc.

Il a commencé à publier son travail sur Youtube et a rencontré un certain succès, cela intéressait les gens. Il dit : « je ne savais pas que je faisais quelque chose de spécial ». Il enveloppait des voitures rapidement et de haute qualité, jusqu’à 2, 3 ou 4 voitures par jour. Il a obtenu ainsi de très bons retours de ses clients qui observaient un résultat de qualité, au-dessus de ce qui était proposé par d’autres.

En 2006/2007, Justin a commencé à réfléchir à enseigner aux autres le wrapping, puis a sorti une série de DVD. En 2008/2009, il a commencé à enseigner dans les ateliers de réparation, garages, etc., pour finalement enseigner à plein temps depuis 2011, créant la Wrap Institute. Sa chaine Youtube comptabilise plus de 2000 vidéos au moment de la rédaction de cet article (début 2021), ce qui est assez impressionnant.

Qualité

La majorité des gens ne connaissent pas bien le wrapping, ou le covering, et lorsqu’elle cherche un installateur, elle va uniquement observer les prix, recherchant le moins cher, tandis que le vinyle et la qualité de l’installateur sont pourtant les éléments clefs d’un wrap réussi. Prix VS qualité !

Durant longtemps, Justin était obstiné par la qualité, se trouvant à l’époque dans la catégorie qualité d’une niche (le wrapping). Comme en detailing, il y a de la place pour tout le monde en wrapping, car tous les clients n’ont pas les mêmes budgets et les mêmes attentes/niveaux d’exigence.

Vous souhaitez bénéficier d’un covering pour votre véhicule à Paris ? Rendez-vous ici : Wrap Game Studio Paris.

Aujourd’hui le wrapping se divise en sections dont :

  • Film PPF
  • Changement de couleur
  • Habillage commercial
  • Teinte des vitres d’un véhicule
  • Etc.

Il explique également que l’on peut fournir un travail de qualité sans pour autant devoir enlever le pare-chocs ou tout autre élément et que les photos ou vidéos sur Instagram, par exemple, sont très satisfaisantes à regarder, le résultat est top, mais qu’elles ne représentent pas toujours un processus rentable pour un business.

On peut réaliser un travail de qualité avec des options (enlever ou non un élément) de sorte que tout le monde puisse s’y retrouver. Par expérience, vous pouvez obtenir un super résultat de qualité sans enlever un pare-chocs dans 90% des cas (faisant ainsi parfois économiser 5 heures de travail).

Le wrapping est partout

Au-delà des véhicules, de très nombreuses choses peuvent être recouvertes de vinyle, comme un bâtiment, des objets, du mobilier, etc. Il est déjà présent dans nos vies, même sans s’en apercevoir.

Justin explique dans son interview avoir fait le covering d’un bâtiment entier de haut en bas en hiver sur des échafaudages à New York, l’un de ses travaux les plus mémorables. Justin rêve de pouvoir réaliser un jour le wrapping d’un avion (787) et le voir décoller avec son travail sur la carlingue.

Le wrap de voiture est très cool, mais tout peut être recouvert, les ascenseurs, les murs d’une chambre, etc. Étant donné qu’il s’agit d’un autocollant, ou sticker, tout peut être recouvert grâce à cette technologie.

Évolution du wrapping

L’industrie du covering a fortement évolué (comme l’industrie du detailing) depuis environ 2010, au niveau des matériaux, comme le film PPF qui offre aujourd’hui le plus haut niveau de durabilité et la meilleure protection de la peinture d’une voiture par exemple. Ce film PPF est à présent autoguérissant (les microrayures disparaissent d’elles-mêmes à température ambiante ou en le chauffant légèrement) et est beaucoup plus facile à installer qu’avant.

Les outils/accessoires ont également évolué. Au départ, seules une ou plusieurs raclettes étaient disponibles et il n’existait pas de boutique (encore moins sur internet) où acheter des outils pour ce secteur d’activité.

À lire : 9 outils pour faire le covering d’une voiture.

Quelques accessoires :

Grâce aux professionnels et au DIY sur Youtube par exemple, la courbe d’apprentissage du wrapping ou covering est montée en flèche, le rendant accessible à toutes/tous.

Depuis quelques années, on peut également utiliser une protection céramique auto sur un wrap en vinyl (comme Gtechniq très présent dans ce type de produit, comme avec la céramique Halo).

Vous pouvez acheter HALO (~55€) ici :

acheter gtechniq halo

C’est très intéressant (voire important), car après avoir payé pour l’application d’un wrap pour changer la couleur ou la texture d’un véhicule, cela permet de prolonger la durée de vie du dit film (initialement ~3 ans selon la finition) et conserver un bel aspect, son apparence initiale. Il est à présent aussi possible de poser un wrap sur un film PPF et réciproquement.

Justin donne l’exemple d’une société à Los Angeles qui cumule les connaissances de la pose de wrap en vinyle, de PPF, de céramique, etc., et qui aujourd’hui traite 25 véhicules par semaine, donc la moitié consiste à changer la couleur de la voiture et l’autre à poser un film PPF. Une entreprise qui maitrise la pose d’un covering, d’un PPF et d’une céramique peut packager une offre et accroitre fortement son Chiffre d’Affaires et in fine son bénéfice, tout en augmentant fortement la qualité du service et la durabilité du produit.

La marque LUX (par exemple) permet de tinter les optiques d’un véhicule, couvrir les chromes (fréquent sur les Tesla par exemple, à tel point que la marque a fini par éliminer le rendu chrome pour un noir mat). Les marques les plus connues sont Avery Dennison, 3M, Oracal et Arlon.

Le futur de l’industrie du wrapping

On peut tout de suite penser à Tesla qui propose dans son formulaire de commande un wrap d’un véhicule pour en changer la couleur par exemple. En effet, si acheter un véhicule 45000€ à 110000€ avec seulement 5 couleurs disponibles, qu’elle opportunité pour la marque américaine de pouvoir proposer alors de bien plus nombreuses couleurs…

Comme le rappelle Justin, cela fait penser au Ford T, qui ne sortait d’usine que des véhicules noirs qui pouvaient ensuite être couverts. Cela pourrait être un parti pris futur pour un constructeur automobile, d’offrir la possibilité au client de bénéficier d’un covering dans l’usine ou chez un poseur externe.

Le wapping est un énorme marché et pas seulement pour les véhicules, mais aussi pour les meubles, les murs, etc.

La formation, comme toujours, est aussi la base dans ce domaine.

Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here