Décontaminant de particules de fer : dossier detailing complet

décontaminant particules de fer voiture detailing

C’est un des produits que l’on préfère, à l’instar d’ l’iron X de CarPro ou du iron de Gyeon, le dissolvant de particules ferreuses.

Un dissolvant de particules de fer, ou fallout remover, est un produit spécial destiné à la décontamination qui a la capacité chimique de vous aider à éliminer les particules d’oxyde de fer (III) d’une surface sans avoir à les retirer mécaniquement. Cette étape est utile avant un bon nettoyage des jantes.

Ces particules sont relâchées par un processus chimique, ce qui permet de les rincer en toute sécurité et sans contact mécanique avec la surface.

Il existe une multitude de décontaminant de particules de fer spécialement conçus pour cette tâche, à l’instar des produits comme l’Iron-X de CarPro, Iron de Gyeon ou Ferrous Dueller de Dodo Juice et bien d’autres.

Qu’est-ce qu’un décontaminant de particules ferreuses ?

Les particules de fer sont des particules qui peuvent provenir de différentes sources.

Cela peut être :

  • De la poussière de frein
  • Des particules de fer provenant d’une voie de chemin de fer
  • Des particules en suspension provenant d’une usine située à proximité
  • Etc.

Il existe plusieurs sources d’origine de ces particules. Les particules de fer sont microscopiques et ont des bords irréguliers. Contrairement à certains grains de sable qui peuvent être presque parfaitement lisses, les particules de fer sont très irrégulières et inégales.

Le fer s’oxyde également, créant des particules d’oxyde de fer (III) dont l’extérieur est encore plus irrégulier. Ces particules avec leurs bords rugueux peuvent se coller facilement à n’importe quelle surface.

La surface de la peinture d’une voiture ou d’une moto, par exemple, n’est pas complètement plate lorsque vous la regardez à travers un microscope et ces « collines et vallées » microscopiques peuvent être l’endroit où ces particules se logent et se coincent.

Lorsque le fer s’oxyde, la surface se dilate un peu, ce qui risque de les coincer. Le seul moyen réel d’éliminer ces particules de fer est la clay bar (barre d’argile de décontamination) ou un produit detailing de décontamination de particules ferreuses. Cette deuxième option est la plus sécuritaire, même si elle est la plus chère.

Mais cela n’a pas toujours été comme ça. La méthode standard d’élimination des particules de fer dans la peinture du véhicule a consisté à enlever la couche de peinture affectée par le biais de wetsanding et/ou d’un polissage intensif.

Grâce aux avancées dans le domaine du detailing et de l’esthétique automobile, nous avons maintenant quelques produits qui offrent un moyen sécuritaire et plus facile pour éliminer ces particules.

Si vous avez une surface propre et polie, protégée par un produit de protection approprié et que vous la nettoyez régulièrement (par un lavage hebdomadaire), vous constaterez que vous pouvez éliminer 98 % des particules de fer de la voiture.

L’endroit le plus commun pour retrouver les particules ferreuses est sur les roues, plus précisément les jantes, à cause de la poussière de frein des disques de frein. Mais il est possible de trouver des retombées de particules de fer à peu près sur n’importe quelle zone de n’importe quel véhicule.

boutique auto moto amazon

Techniquement incorrect

Le terme fallout remover ou produit d’élimination de particules de fer, est très populaire, mais techniquement incorrect.

Ce terme est général et englobe de nombreux types de retombées dont le fer n’en est qu’une. Le terme « fallout » signifie simplement tout ce qui flotte dans l’atmosphère qui tombe en suspension et atterrit sur le sol. Il y a également :

  • Les retombées chimiques des gaz d’échappement industriels
  • Des retombées d’hydrocarbures non brûlés provenant des gaz d’échappement des véhicules
  • Les retombées organiques des organismes vivants (les arbres et les plantes libèrent du pollen, des insectes, etc.)

« Ferreux » est un autre mot pour « contenant du fer » et peut être utilisé pour décrire des particules que vous essayez d’enlever avec un type de produit chimique. En règle générale, les usines chimiques ne rejettent pas de fer en tant que déchet en suspension dans l’air.

Pourquoi éliminer les particules de fer ?

En raison des bords irréguliers, les particules d’oxyde de fer (III) sont très coupantes et provoquent plusieurs imperfections de surface lorsqu’elles sont entrainées sur une surface.

Frotter votre peinture avec ces particules entre le gant de lavage (par exemple) et la peinture, provoquera de graves tourbillons. Les retirer non seulement nettoiera en profondeur votre peinture, mais minimisera également le risque de tourbillons (swirls) dans le futur.

Les retombées peuvent également apparaitre comme des points noirs sur la peinture et créer une brume orangée sur une voiture de couleur claire. Lorsque ces particules de fer sont laissées, elles peuvent provoquer des points de corrosion et pénétrer plus profondément dans la peinture.

Lorsque vous appliquez une cire, un polish ou tout autre produit qui s’applique par frottement, la surface doit être parfaitement propre. Non seulement à cause des risques de tourbillons, mais aussi parce que la plupart des produits ne se lient pas correctement sur une surface sale.

L’élimination des retombées ferreuses fait simplement partie de l’étape de décontamination.

Comment cela fonctionne ?

  • Le décontaminant de particules de fer est pulvérisé sur la surface
  • Le produit chimique contenu réagit avec les particules de fer qu’il contient
  • L’ingrédient actif forme un complexe avec le fer, ce qui provoque une réaction chimique qui fait virer le liquide au mauve ou rouge
  • Le changement de couleur du liquide aide à oxyder le fer (II) en fer (III) ce qui provoque une réaction exothermique très locale
  • La particule de fer convertie changera de forme et de structure pour la lier à la surface
  • La particule de fer se détache suffisamment pour être rincée
  • Le produit nettoyant va rendre la particule soluble, rendant son rinçage plus facile

Théorie approximative des ingrédients

L’acide citrique aide à la précipitation du fer par l’ammoniac en formant un complexe avec lui :

Ammoniac + Acide Citrique + Acide Thioglycolique + Fer, réagit pour former du thioglycolate ferreux de couleur rouge/mauve (d’ou l’effet).

L’acide thioglycolique aide à oxyder le fer (II) en fer (III) : accélère le processus d’oxydation en transformant très rapidement le wustite (minéral présent dans le minerai de fer) en oxyde ferrique (rouille). Il s’agit d’un processus de corrosion contrôlé, ou essentiellement de décapage à l’acide.

L’ammoniac pour rendre la solution alcaline : l’ajout d’une solution alcaline à l’acide thioglycolique le rend presque neutre en pH (en bouteille), jusqu’à ce qu’il entre en contact avec le fer lorsqu’une réaction acide commence à se produire.

Les idées fausses les plus courantes sur les décontaminants ferreux

  • Le dissolvant de particules de fer n’est pas totalement sécuritaire sur toutes les pièces. Le processus chimique qui permet d’éliminer facilement les particules de fer accélère également la corrosion des pièces en métal ferreux (composants de frein, composants de suspension, boulon de jante, etc.). La réaction acide localisée peut même jouer un rôle dans la fragilisation de l’hydrogène dans certains composants.
  • Un produit de décontamination de particules ferreuse n’est PAS un produit nettoyant pour roues ! C’est un produit de catalyseur chimique qui favorise l’élimination d’une forme très persistante de contaminant. Il n’est pas conçu pour éliminer la crasse et la saleté normales. La quantité de retombées sur votre voiture après une semaine d’utilisation normale n’est pas suffisamment importante pour nécessiter d’utiliser un dissolvant de particules de fer (car cette quantité peut être lavée en toute sécurité sans).
  • Il est possible de transformer un dissolvant de retombées en nettoyant pour roues en augmentant la tensio-activité et la solvabilité.
  • Un décontaminant de particules de fer N’EST PAS conçu pour être utilisé chaque semaine sur la même surface et peut causer de graves dommages. Cependant, la peinture moderne est beaucoup moins affectée par ce type de produit et le risque est beaucoup plus faible. Mais sur les vieilles roues, il est très recommandé de faire très attention !
  • Tous les décontaminants ferreux ne deviennent pas rouge ou mauve. AutoSmart possède un produit qui ne change pas de couleur.
  • Il est possible de créer un décontaminant de particules de fer qui aide également a éliminer le goudron (comme le Strix de CarPro) .
  • Un peu de décontaminant ferreux s’épaissit un peu après la pulvérisation, l’empêchant de s’écouler rapidement de la surface.
  • Bien que la plupart des dissolvants soient neutres en pH, la réaction microscopique avec les particules de fer est très acide. Bien que la réaction acide soit très localisée.
  • La couleur rouge ou mauve est l’effet d’un ingrédient ajouté qui change de couleur après une certaine réaction chimique, il n’indique PAS le fonctionnement du produit. Seulement quelle quantité de cet ingrédient a été ajoutée.
  • Le décontaminant de particules de fer sent mauvais. Certains fabricants ont essayé de faire qu’il sente meilleur, mais quand bien même, il sent toujours mauvais. Ceci est causé par les ingrédients et jusqu’à présent, personne n’a trouvé le moyen de résoudre complètement cette odeur horrible.
  • Bien qu’il s’agisse d’une réaction exothermique très locale, il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. C’est si petit que cela n’a pas d’effet négatif.
  • Il est possible d’éliminer ces particules de fer grâce à la clay bar (la barre d’argile de décontamination), mais votre claybar se dégradera plus rapidement, vous devrez frotter davantage la peinture (ce qui augmenter la création de marques) et il est beaucoup plus difficile de juger si toutes les particules sont éliminées.
  • Ce n’est pas parce que vous allez utiliser 1 fois le produit qu’il sera suffisant. Dans certains cas, vous devrez appliquer le produit plusieurs fois avant que toutes les particules de fer ne soient éliminées.
  • Historiquement, les produits utilisés pour éliminer les retombées de fer ont d’abord été conçus pour détecter les contaminants ferreux et les inclusions de métaux non-ferreux (aluminium et acier inoxydable). Ils n’ont pas pour vocation d’enlever les contaminants, mais d’indiquer que la fonte du métal était mauvaise, la couleur changeante était le seul effet désiré.

Qui a inventé le décontaminant de particules de fer ?

Le fallout remover peut contenir 2 composants de base :

  • L’acide oxalique
  • Ou l’acide thioglycolique

Les 2 composants de base ont une histoire différente.

Acide oxalique

L’acide oxalique a probablement été découvert vers 1745, lorsque le botaniste néerlandais Herman Boerhaave a isolé le sel de l’oseille. En 1773, François Pierre Savary de Fribourg était capable d’isoler l’acide oxalique de son sel dans l’oseille.

En 1784, Carl Wihelm Scheelde montra que sa production d’acide oxalique, appelé acide de sucre (en faisant réagir du sucre avec de l’acide nitrique concentré) était identique à celle de l’acide oxalique.

Il est généralement utilisé dans les agents de blanchiment, un mordant dans les procédés de teinture, un 3ème réactif dans les instruments d’analyse de la silice et dans la levure chimique.

L’acide oxalique est très efficace pour éliminer la rouille (agent complexant de fer).

Les décontaminants de particules de fer ne changent généralement pas de couleur lorsqu’ils entrent en contact avec des dépôts de fer.

L’acide thioglycolique

Le scientifique David R. Goddard a identifié l’acide thioglycolique vers 1930 en étudiant pourquoi les enzymes protéases ne pouvaient pas facilement digérer les ongles, les cheveux, les plumes et autres.

En raison de ses recherches sur ce sujet, l’acide thioglycolique a été mis au point vers 1940 pour être utilisé comme dépilatoire chimique. Son précurseur, l’ammonium thioglycalte, est utilisé pour les permanentes en cassant les liaisons disulfures dans le cortex des cheveux.

Sous une forme différente, cela peut être utilisé pour l’épilation.

L’acide thioglycolique  est l’une des raisons pour lesquelles un produit anti particules de fer devient rouge ou mauve lorsqu’il entre en contact avec des particules de fer.

Comment savoir quel est le meilleur produit décontaminant de particules de fer ?

  1. Trouvez une voiture avec des roues sales et un produit décontaminant de particules de fer que vous souhaitez tester (2 produits dans notre exemple).
  2. Nettoyez les roues à l’aide d’un APC en spray.
  3. Pulvérisez le produit #1 sur la roue #1.
  4. Pulvérisez le produit #2 sur la roue #2.
  5. Patientez 5 minutes et rincez les deux roues correctement.
  6. Pulvérisez le produit #1 sur la roue #1.
  7. Pulvérisez le produit #2 sur la roue #2.
  8. Observez quelle roue devient le plus rouge.
  9. La roue qui montre le plus de rouge ou mauve est celle où le moins de particules de fer ont été enlevées.

Retenez qu’il est important que les deux roues soient toutes deux sales, au même niveau (souvent ce sont les roues avant qui sont les plus sales), sinon ce ne sera pas une démonstration représentative du produit qui a fait la meilleure décontamination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here