Beeding VS Sheeting VS Protection

difference sheeting beading detailing auto

Il subsiste une grande confusion sur le fait qu’une peinture de voiture qui ne présente pas de perles d’eau (beading) signifie que cettedite peinture n’est pas ou plus protégée.

En effet, on associe souvent le résultat de l’application d’une couche de protection (cire, sealant, traitement céramique) à l’effet déperlant ou beading, soit la création de belles perles d’eau sur la surface, avec un angle de contact très élevé.

Ce n’est pas faux, car la présence de perles signifie qu’une couche hydrophobe est présente sur la peinture, aidant à l’autonettoyage et à ce que les contaminants adhèrent moins ou pas à la surface.

Mais, son absence ne signifie pas que la surface n’est pas protégée…

Protection VS Hydrophobie

La présence de perles d’eau sur la carrosserie de votre voiture ne signifie pas qu’elle bénéficie d’une bonne protection.

Il existe de nombreuses matières hydrophobes, comme l’huile. Si vous enduisez votre véhicule d’huile de noix de coco par exemple, vous aurez un super effet hydrophobe et des perles d’eau, mais cela n’apporte bien entendu aucune protection et cela attirerait et garderait fortement la saleté.

L’hydrophobie signifie que l’eau est repoussée, créant les fameuses perles qu’on aime tous. La majorité des protections pour voiture mettent en avant les perles d’eau (ou beading), car elle sous-entend protection.

Article complémentaire : le beading en detailing.

Le cas du sheeting

Le “water sheeting”  ou “feuille d’eau” signifie qu’une surface n’est plus hydrophobique et présente un angle de contact très faible. L’eau glisse alors sur la surface de la peinture comme une feuille.

Pour garder à la surface des perles d’eau, il faut que la tension de surface soit plus importante. Lorsque les perles d’eau se rassemblent, la quantité d’eau est plus importante et la tension de surface plus suffisante et l’eau glisse alors.

L’absence ou la faible tension de surface ne signifie pas que la surface n’est pas protégée.

Article complémentaire : le sheeting en detailing.

Conclusion

L’effet déperlant sur la surface ne signifie pas protection, mais c’est souvent un bon indicateur tout de même de la présence d’une couche de protection.

Le sheeting n’est pas meilleur que le beading et inversement.

Si vous voulez une protection de bonne qualité, tout dépend de la formulation chimique du produit de protection pour voiture que vous appliquez.

Tant que la protection ne part pas facilement et rend la peinture plus facile à nettoyer, alors on peut parler de bonne protection, c’est le minimum. Sa longévité est l’argument qui la rend meilleure que d’autres.

C’est pour cela que les traitements céramiques coûtent plus cher  et sont si populaires. La protection céramique pour peinture de voiture est résistante aux :

  • Rayons UV
  • Produits chimiques
  • Etc.

Avec le temps, l’effet déperlant diminue, mais la couche de protection reste présente.

Quelques excellentes céramiques (articles disponibles sur notre site) :

Enfin, n’oubliez pas également qu’une surface horizontale comme le toit ou le capot peut afficher un sheeting sous-entendant que l’eau n’est pas évacuée, or, si la surface est inclinée à la verticale, l’eau glisse instantanément.

Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here