Buffing en detailing : guide complet pour tout comprendre

0
buffing essuyage detailing auto

Dans le monde automobile « buffing » est un homonyme, il se prononce pareil, mais a plusieurs significations. Certaines personnes utilisent ce terme pour désigner le polissage, tandis que d’autres l’utilisent pour décrire le fait d’éliminer un produit de protection pour véhicule (essuyer), par exemple.

Dans les deux cas, l’utilisation de ce terme est justifiée.

Le buffing est une étape cruciale de la préparation de la protection de la peinture de voiture. Il est également utilisé dans le nettoyage, le detailing auto, l’esthétique auto et même pour aider à combler les rayures pour certains produits.

Il existe donc plusieurs niveaux et méthodes de buffing et il suffit de comprendre le concept derrière le mot et tout s’éclaire dans votre tête.

Dans ce guide nous allons voir ensemble :

1 Qu’est-ce que le buffing ?
2 Quand buffez-vous une voiture ?
3 Différents types de polissage
4 Différents types de produits buffing
5 Wrapping et buffing

1 Qu’est-ce que le buffing ?

Vous l’avez compris en introduction, le terme « buffing » est utilisé pour décrire différentes tâches.

Selon le dictionnaire américain Merriam-Webstere, processus de buffing est défini comme un verbe transitif, signifiant « polir » ou « briller ». La définition donnée est : they waxed and buffed the floor. Ce qui signifie ils ont ciré et « buffé » le sol.

Pour cette définition, on peut noter la confusion créée. Buffing est la deuxième étape dans le processus complet de protection d’une surface ou de sa réparation. Dans l’univers automobile il y a deux situations dans lesquelles quelqu’un « buff » :

  1. Pour enlever un polish ou un compound qui a été utilisé à la polisseuse ou à la main pour éliminer les imperfections de surface.
  2. Pour enlever la couche de protection qui vient d’être appliquée sur une surface pour la protéger.

Dans tous les cas, on peut comprendre que le terme se réfère à l’une ou l’autre de ces étapes. Ceci étant la première chose que nous devions éclaircir pour aider à bien comprendre.

2 Quand buffez-vous une voiture ?

Comme nous venons de vous l’expliquer, ce terme intervient en polissage et en essuyage.

Réparation d’une surface

Le polissage et le buffing ne sont pas la même chose, même s’ils interviennent dans la même étape de restauration de peinture de voiture.

Le polissage est l’acte en lui-même, lorsque vous appliquez un compound par exemple et que vous nivelez le vernis pour éliminer les défauts ou les réduire.

Buffing est la seconde étape du processus de polissage lorsque vous utilisez une serviette microfibre, un tampon ou autre pour éliminer les résidus du polissage.

Protection d’une surface

Après avoir corrigé la peinture de ses défauts mineurs, de l’oxydation ou autres, la surface doit être protégée. C’est là que les detailers professionnels et les propriétaires de voiture appliquent un produit de protection sur la peinture, comme une cire, un scellant à peinture (sealant) ou une protection céramique.

Tout comme pour le polissage, le produit est appliqué en plusieurs étapes :

  • Préparer la surface : après le polissage, la surface doit être préparée à accueillir la protection. En règle générale, cela implique de laver le véhicule, puis de pulvériser une solution d’alcool isopropylique pour éliminer tout résidu de polissage (huiles, etc.).
  • Application : la surface est préparée, vous pouvez alors appliquer la protection de votre choix. Elle peut être appliquée en pulvérisation, par tapon, etc. Vous allez ensuite laisser le produit flash (ou cure ou guérir), ou l’agiter pour l’étaler uniformément, ou simplement le rincer.
  • Buffing : une fois encore, le buffing est la dernière étape du processus de protection de la surface. Lorsqu’une protection est appliquée, une bonne proportion du matériau est collé en surface, comme pour le traitement céramique, intégré dans la surface en remplissant les imperfections microscopiques. Le surplus de produit résiduel doit être retiré (par le buffing ou l’essuyage).

C’est là que le buffing entre en jeu et c’est d’ailleurs à cette étape que beaucoup d’erreurs sont commises par les utilisateurs. Si vous essuyez trop tôt, la protection risque de ne pas bien se lier à la surface entrainant une couche de protection plus mince, se dégradant logiquement plus rapidement. Si vous l’essuyez plus tôt, les résidus et le surplus de produit peut se lier, laissant des traces (stries, etc.) et ne vous faisant pas bénéficier totalement des avantages du produit.

3 Différents types de polissage

Rappelez-vous du schéma sur polissage, vous indiquant quand polir une peinture et quand éviter :

differents types de rayures voiture

Fondamentalement, le polissage est utilisé pour couper dans la couche de vernis placé sur la couche de peinture automobile.

Comme indiqué dans le schéma, certains types de dommages (les trois à droite) peuvent se trouver dans la couche de vernis. D’autres (les deux à gauche) sont plus profonds et peuvent pénétrer dans la peinture, l’apprêt ou le métal nu.

Si les dommages sont trop profonds, une réparation professionnelle est nécessaire. Cela implique généralement un ponçage jusqu’au niveau profond des dommages, à la racine, une nouvelle application de peinture et une l’application d’une couche de vernis transparent, puis une finition  avec poli lustré et buffing bien entendu.

Pour des dommages mineurs, il existe plusieurs méthodes de polissage.

À lire : tout sur la correction de peinture.

Polissage à la main

Le processus de polissage à la main a toujours existé lorsque l’on n’avait pas à disposition les superbes polisseuses pour accélérer considérablement le travail et obtenir un rendu final au top.

Lors du polissage à la main, vous allez être amené à utiliser 3 éléments :

  1. Tampon de polissage : le tampon de polissage est ce que vous utiliserez pour frotter le compound sur la surface. Le tampon de polissage est souvent rond, en microfibre et destiné à être utilisé une fois, c’est à dire pour un travail de polissage complet.
  2. Compound / polish : polish, compound, cutting compound, … tous ces produits sont des liquides (parfois en pâte) qui contiennent de minuscules particules (grains) qui une fois appliqués aident à couper la couche supérieure du vernis de la peinture du véhicule. C’est le même principe pour tout autre matériau comme le plastique, le verre, etc. Il existe des niveaux de coupe, plus ou moins puissants.
  3. Serviette de buffing ou tampon : dernière étape du polissage à la main, le retrait des résidus par le buffing. On ne fait à l’aide d’une serviette microfibre pour la peinture et un tampon pour les pneus par exemple si vous avez appliqué un dressing.

Vous êtes débutant en polissage ? La méthode manuelle est sans doute une bonne manière d’apprendre à réduire des défauts mineurs. Le risque est de trop couper (trop polir) et de passer outre la couche de vernis ou de trop l’amincir. Si tel était le cas, vous devriez passer par la case professionnelle. À la main vous pourrez progressivement juger de l’état d’avancement de la correction.

Par contre vous ne « pourrez pas » polir tout un véhicule à la main.

Quelques excellents compound :

Quelques excellents lustrants :

Polissage à la polisseuse

Débutant ou expérimenté, le moyen le plus efficace pour éliminer les dommages en surface d’une peinture de véhicule est la polisseuse électrique. Les éléments à utiliser sont quasiment les mêmes que pour le polissage manuel :

  • Polisseuse
  • Tampons de polissage
  • Produit (compound , etc.)
  • Chiffon pour le buffing

À lire : tout sur la polisseuse pour voiture.

4 Différents types de produits liés au buffing

Les accessoires de buffing peuvent être faits de différences matières :

  • Microfibre
  • Mousse
  • Cotton

Les tampons en mousse sont couramment utilisés pour appliquer les produits de polissage ou la cire/sealant. Les tampons en coton ou en microfibre permettent d’appliquer les produits et de les retirer.

Dans ces matières on peut retrouver les tampons, les serviettes et autres accessoires.

Un tampon de polissage est appliqué sur une « backing plate » (plaque de la polisseuse) par un système velcro. Ils peuvent également être utilisés à la main.

Les serviettes d’essuyage (buffing towels) font souvent 40 x 60 cm et sont fabriquées en microfibre. Une buffing towel est utilisée principalement pour éliminer les produits de protection (le surplus) en raison de leur construction unique en aidant à réduire les rayures et à soulever soigneusement les substances résiduelles.

Un chiffon de polissage est plus petit, généralement pas plus grand que 50 x 50 cm. Ils sont utilisés pour des projets plus petits et sont parfois inclus dans les kits de polisseuse.

Quelques microfibres bien utiles :

Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here