“Prime the pad” : pourquoi faut-il préparer le tampon de polisseuse ?

0
preparation tampon polisseuse voiture

“prime the pad” est une approche qui consiste à appliquer du produit sur le tampon de la polisseuse et de l’étaler pour le faire pénétrer dans les pores pour un tampon en mousse et surtout dans les fibres pour un tampon en microfibre.

“Prime the pad” c’est en résumé “préparer le tampon“.

Selon Kevin Brown, il existe différentes manières de “priming” le tampon. Pour éliminer les défauts de la peinture, nous utilisons une approche différente, tout comme pour le lustrage (polishing).

Préparation du tampon pour éliminer les défauts de peinture

Un tampon de polisseuse doit être préparé (prime) manuellement, car nous ne savons pas de quelles manières les fibres d’un tampon en microfibre sont pliées ou tordues. Pendant la préparation, la surface du trou du tampon est recouverte de compound (polissage), sans aucune accumulation.

Pour l’élimination des défauts, la préparation du tampon offrira les avantages suivants :

  • Augmente la surface utilisable du tampon. Lors du remplissage des pores par du liquide, cela crée plus de surface pour mettre le liquide de polissage. Cela augmente la surface effective du tampon.
  • Elle charge en masse la face du tampon. Garder le tampon sans saturation permet au tampon de se comprimer et de rebondir comme prévu.
  • Elle raidit la face du tampon. En préparant le pad, ont rend le tampon plus rigide, mais il se déforme d’une manière ou d’une autre. Cela peut être utile si vous travaillez sur un panneau de forme complexe (comme certains capots ou parechocs).

La suppression des défauts n’est probablement pas le seul objectif de votre séance de polissage. Outre la préparation de votre tampon de polisseuse pour éliminer les défauts de la carrosserie de votre voiture, il existe également une approche différente qui consiste à préparer un tampon pour le lustrage final (polishing).

La préparation du tampon pour le lustrage final est un peu différente.

Préparation du tampon pour le lustrage final

Pour le lustrage final, une préparation complète du tampon est utile, mais des quantités excessives de lustrant (polish) doivent être éliminées avant. Pour nettoyer le tampon, vous pouvez utiliser de l’air comprimé ou une brosse pour tampon de polisseuse. Vous pouvez aussi placer le tampon sur un chiffon en microfibre et faire tourner le tampon en lançant la machine, pendant 3 à 7 secondes.

Cela semble inutile, mais l’homogénéité de la couverture du tampon est nécessaire. Nous voulons que la surface des trous soit utilisée avec la même quantité de liquide. De plus, les grains abrasifs dans le liquide du produit lustrant ne parviendraient probablement pas à se disperser de manière uniforme.

A un certain point du lustrage, la plupart des grains abrasifs sont piégés dans la structure des pores du tampon, s’attachent à la surface de la peinture ou sont envoyés loin de la zone de polissage.

Les grains abrasifs se déplaceront sur la peinture grâce au tampon des manières suivantes :

  • Grâce à l’encapsulation du liquide dans la structure des pores. Tous les grains abrasifs doivent être en contact avec le tampon.
  • En déplaçant et en faisant rouler l’abrasif qui se trouve entre la surface de la peinture de la voiture et le tampon. La polisseuse et plus précisément son tampon déplace les grains sur les imperfections de la surface de la peinture.
  • Les grains abrasifs sont collés au tampon. Dans ce cas, la capacité de nivellement augmente, car les grains et le tampon se déplacent de la même manière.

Le résultat du lustrage sera influencé négativement s’il n’y a pas de roulement libre des grains présents sur la surface de la peinture de la voiture. Les grains abrasifs doivent être forcés dans les défauts par une pression sur le tampon (par la polisseuse).

Fausses idées

Il y a quelques fausses idées sur les particules abrasives. L’opinion est que lorsque le lustrant attache le tampon, il se casse rapidement et que la lubrification s’évapore rapidement. Mais travailler à grande vitesse de rotation entraine beaucoup d’élimination de surface de vernis de la peinture, il n’est donc pas étrange que les grains ne puissent pas faire leur travail après une courte période de temps, car le liquide est recouvert d’accumulation de résidus de peinture.

Préparer le tampon avec la méthode de Kevin Brown

Dans la méthode Kevin Brown, un tampon en microfibre est préparé (priming) pour l’élimination des défauts comme objectif. Dans cette procédure, le tampon est préparé avec une quantité massive de lustrant.

Vous devez masser le tampon avec le liquide afin qu’il couvre toute la surface. En rajouter si nécessaire. La saturation doit être atteinte sans accumulation.

La méthode Kevin Brown “primes” aussi la surface de la peinture. Le résultat est une augmentation de la surface effective du tampon de la polisseuse qui est en contact avec la surface de la peinture. Logique, ultra efficace et essentiel !

Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here