Ne posez jamais de céramique sur ces éléments… (voiture, quad, bateau, avion)

0
ceramique voiture bateau erreur eviter

Il est primordial de protéger les éléments extérieurs d’une voiture (comme avec une céramique), mais la logique est la même pour un bateau, un avion ou un vélo.

Si généralement tous les éléments peuvent être différemment protégés, le traitement céramique ne convient pas à tous les éléments d’une voiture par exemple.

Aujourd’hui sur notre site detailing, nous allons vous exposer les éléments de tous types de véhicules qui ne doivent pas être protégés avec une céramique. Voiture, avion, bateau, scooter, vélo, tout y passe. Chaque véhicule de transport dispose de ses propres éléments sur lesquels il ne faut pas poser de protection céramique et nous vous expliquerons pourquoi…

Au programme :

1 Éléments sur lesquels il ne faut jamais poser de céramique : voiture, quad, bateau, avion
2 Que faire si vous posez de la céramique sur les mauvais éléments ?
3 Les erreurs à éviter dans la pose de céramique

1 Éléments sur lesquels il ne faut jamais poser de céramique : voiture, quad, bateau, avion

Avant d’entrer dans les détails, il faut comprendre pourquoi les traitements céramiques fonctionnent si bien, en particulier lorsqu’ils sont associés à des éléments comme un film de protection PPF, offrant une protection maximale de la peinture d’un véhicule, quel qu’il soit.

Une céramique de qualité, classée 9H, offre des niveaux de résistance à :

  • La chaleur
  • L’abrasion
  • Produits chimiques
  • Aux traces d’eau
  • Aux chocs qui frôlent la surface (sans être un bouclier sans faille)

Mais la céramique est loin d’être à l’épreuve des balles, même si elle reste un excellent choix de protection, supérieure à une cire ou un scellant, offrant une couche dure de protection semi-permanente.

Même les constructeurs automobiles se sont lancés dans le jeu des revêtements céramiques ces dernières années, car tout, des trains de roulement des véhicules aux composants cruciaux de la transmission, est enduit de ce produit transparent dur.

Cependant, il existe des limites quant aux zones qui peuvent être recouvertes, ce qui nous amène à cet article dans votre blog detailing aujourd’hui, à savoir quels sont les matériaux et surfaces à éviter lors de la pose de céramique. Bien sûr, l’idéal serait de protéger avec une céramique chaque élément contre les rayons UV, la chaleur, les tourbillons, etc., mais en réalité ce n’est pas possible !

1 Voiture

C’est le mode de transport préféré dans le monde, l’automobile.

Extérieur d’une voiture :

Vous devez éviter de poser une céramique sur ces éléments :

  • Les joints en caoutchouc
  • Les garde-boue
  • Les balais d’essuie-glace
  • Les pneus
  • Tout autre élément flexible

La céramique est conçue pour se transformer en une coque cristallisée, donc si elle se plie, il y a de fortes chances que la céramique se fissure et devienne inutile.

L’absorption est un autre problème ici aussi, car certains joints sur les véhicules plus anciens ne feront qu’aspirer le produit. C’est une bonne idée de garder les capteurs à l’écart d’un revêtement céramique, car cela peut déclencher de faux avertissements ou pire encore, interférer avec leur capacité à détecter un danger. Bien que le revêtement des étriers et des jantes en alliage soit parfaitement adapté pour repousser la poussière de frein et la saleté de la route, vous ne devez jamais appliquer de céramique sur les plaquettes de frein ou le rotor lui-même, car cela ne fera que frotter et pourrait causer des problèmes d’arrêt.

Intérieur d’une voiture :

Vous devez éviter de poser une céramique sur ces éléments :

  • Tout objet spongieux ou silicone
  • Les tapis de sol
  • Le pédalier
  • Le volant (microsuède, tissu ou cuir)

Les vitres en verre ordinaire ou feuilleté qui ont été teintées ne doivent jamais entrer en contact avec une céramique, car les deux sont loin d’être compatibles. En termes simples, si la céramique se plie, change de forme, etc. il est probable qu’il ne jouera pas son rôle et endommage le film teinté.

2 Quad

Petit cousin tout terrain d’une voiture, le quad a également ses propres zones intouchables.

Vous devez toujours éviter d’enduire de céramique ces éléments :

  • Le siège
  • Les coussins du guidon
  • Les ceintures de sécurité
  • Les garde-boue
  • Les poignées qui ne sont pas en plastique dur, en métal ou en vinyle

3 Bateau

Sur un bateau, il est préférable de laisser le pont sans revêtement, car la circulation piétonnière usera le traitement jusqu’à l’éliminer.

Vous ne devez jamais poser de céramique sur ces éléments de bateau (et scooter de mer) :

  • Les butées en caoutchouc
  • Les bouchons
  • Les joints
  • Les sièges
  • Les voiles
  • Les cordes

4 Scooter / mobylette

Voici quelques éléments d’un scooter et mobylette qui ne doivent pas être traités avec une céramique :

  • Les pédales
  • Les poignées
  • Les coussinets
  • Les coussins
  • Les sacoches
  • Les lignes de silicone exposées

Le vélo répond aux mêmes règles.

5 Avion

Concernant les avions, il y encore une fois des éléments à ne pas traiter avec une céramique pour des risques spécifiques à ce type de transport.

La règle de base est l’approbation et l’inspection d’un organisme. Dans tous les cas, voici quelques éléments à ne jamais couvrir de céramique :

  • Les capteurs
  • La ligne d’échappement de moteurs à réaction
  • Tous les composants qui peuvent dépasser les 230°C

Concernant l’application de céramique sur la coque de scooter de mer ou bateau, cette dernière ne tiendra pas aussi longtemps en eau salée qu’en eau douce. L’eau salée est non seulement un allié de la corrosion et le sel en lui-même peut agir comme du papier de verre, surtout si le véhicule marin avance à grande vitesse.

L’accumulation d’algues le long de la coque, qui avec le temps peut masquer une céramique, est une autre préoccupation des véhicules marins et qui n’est pas spécifiques à l’océan ou à la mer. Donc, si vous prévoyez de protéger la coque du bateau ou tout autre véhicule marin destiné à naviguer en eau douce, assurez-vous de lui offrir un bon gommage/brossage avec par exemple un nettoyeur haute pression, avant l’application de la protection.

Vous pouvez trouver d’excellentes céramiques pas chères et dont on a fait l’article :

Voici quelques traitement céramiques :

2 Que faire si vous posez de la céramique sur les mauvais éléments ?

Si la céramique de qualité n’endommage pas les surfaces dures, elle peut créer des problèmes si elle est appliquée sur de mauvais éléments d’un véhicule ou si elle est mal appliquée.

Alors, comment supprimer un traitement céramique si vous vous être trompé et que vous l’avez appliqué sur un élément déconseillé comme les pneus d’une voiture ?

Oubliez tous les mythes sur l’esthétique auto que l’on voit parfois ici et là sur les forums detailing, voici 3 moyens infaillibles pour supprimer totalement une protection nanotechnologique céramique.

1 Produits chimiques

Les produits chimiques à pH élevés sont l’un des moyens les plus courants pour éliminer un traitement céramique.

Au fur et à mesure qu’il ronge la céramique, la liaison complexe en forme de maillage entre les atomes se décompose et le revêtement est forcé de se décoller. Soyez juste prévenu, de nombreux produits à pH élevé enlèveront non seulement les traitements céramiques, mais ils peuvent également « attaquer » la couche de vernis dans une petite mesure et éventuellement. Faites donc toujours vos recherches sur les produits chimiques que vous prévoyez d’utiliser avant leur application et en cas de doute, n’hésitez pas à contacter un spécialiste de céramique pour obtenir ses conseils.

Voici ce qu’il faut faire pour garantir une procédure de décapage de céramique de manière sécuritaire, avec des produits chimiques :

  • Commencez toujours par vérifier à quel point le produit chimique peut être nocif, en effectuant un test-spot (un essai) sur une petite zone non visible ou peu visible du traitement céramique ou du vernis de la peinture. Ne pas faire de test pourrait entrainer des résultats néfastes, surtout si le produit réagit différemment selon les matériaux (métal, plastique, etc.). Prenez votre temps, testez et inspectez sur une petite zone avant d’en traiter une grande.
  • Une fois que vous avez estimé que le produit était sûr, traitez la zone, l’élément ou le panneau, une section à fois avec le produit chimique choisi, en prenant particulièrement soin de ne pas laisser la solution reposer trop longtemps.
  • Si tout semble bon après avoir terminé une zone, passez à la section suivante, jusqu’à ce que toute la zone soit traitée.
  • Enfin, rincez rapidement toute la zone qui vient d’être décapée pour éliminer tout résidu de céramique qui persiste. Une fois séché, vous devriez être en mesure de distinguer les zones que vous avez peut-être manquées.

2 Clay bar ou barre d’argile

La deuxième méthode, beaucoup plus sécuritaire, pour éliminer un traitement céramique, est d’utiliser une barre d’argile de décontamination ou clay bar. Les frottements provoqués par l’utilisation de ce produit ont tendance à desserrer les propriétés adhésives des traitements céramiques et facilitent ainsi leur élimination.

Cela dit, l’approche de l’argile présente certains inconvénients dont le principal étant son incapacité à éliminer les contaminants ferreux. Si ce matériau microscopique peut s’intégrer complètement dans une céramique, ou pire encore dans le vernis, vous allez mettre un sacré temps à le retirer.

Si vous souhaitez toujours utiliser cette approche, voici quelques conseils bien utiles :

  • Commencez toujours par utiliser une méthode de lavage traditionnel avec la barre d’argile. Dans un mouvement horizontal, de gauche à droite, utilisez une pression uniforme et maintenez le motif de mouvement, jusqu’à ce que la céramique commence à se dissiper.
  • Souvent, les kits de barre d’argile sont vendus avec un lubrifiant à clay bar. Utilisez toujours une bonne dose de lubrifiant pour que l’argile glisse à la surface. Cela vous permettra d’éliminer en toute sécurité les contaminants de surface et la céramique, sans endommager la couche de vernis ou la peinture en dessous. Si la barre d’argile ou le gant d’argile ne sont pas livrés avec une bouteille de lubrifiant, vous pouvez utiliser votre savon auto.
  • L’utilisation de quantités moindres de lubrification entrainera plus de fiction, ce qui est idéal pour récurer les sections tenaces, mais cela comporte également le risque de creuser tout ce qui se trouve sous ladite protection. À vous de doser.

Vous pouvez acheter votre clay bar Meguiar’s en pâte ici :

Ou votre clay bar Meguiar’s sur eBay (à partir de 21,8€) ici :

acheter argile meguiars

Ou la clay bar Gyeon (26€) ici :

acheter argile gyeon
Ou la clay bar Chemical Guys (21,4€) ici :

acheter argile chemical guysOu encore ici :

3 Polissage

Votre dernier moyen pour éliminer une céramique, et peut-être la méthode la plus puissante est le polissage.

Utilisé à la fois comme préparation pour appliquer une céramique, il aide également à la supprimer, mais nécessite beaucoup de travail. C’est également la forme la plus difficile d’élimination d’une céramique, donc il faut avoir une certaine expérience avec les compound et polish, mais c’est également un must si vous souhaitez que tout se déroule bien et obtenir une bonne finition.

Nous n’entrerons pas dans le détail de la correction de peinture via le polissage, mais nous avons une section qui y est entièrement dédiée sur notre site detailing : Tout sur le polissage et les polisseuses.

Au fur et à mesure que vous passez d’un grade de compound à un autre et que vous remplacez le tampon si nécessaire, vous remarquerez que les surfaces deviennent collantes ou plus difficiles. C’est le signe que la céramique se détache, alors continuez jusqu’à ce que toutes les traces de substance aient été éliminées.

3 Les erreurs à éviter dans la pose de céramique

Traitons à présent des erreurs courantes que les gens commettent lorsqu’ils posent une céramique.

À lire : TOP 9 erreurs les plus fréquentes dans l’application de céramique.

Bien que vous n’ayez besoin que d’une couche de céramique pour conserver une surface avec le moins de saletés possible, nous vous conseillons d’appliquer deux couches, en suivant strictement les instructions de la marque.

Malheureusement, cette approche en 2 étapes laisse encore plus de place aux erreurs (logique), surtout si vous posez vous-même votre céramique DIY, même si ces dernières sont de plus en plus faciles à utiliser.

Voici donc quelques erreurs courantes à éviter :

  1. Tenter de traiter un véhicule lorsque la température de l’air est en dessous de 4,5°C ralentira considérablement le processus de séchage.
    Le risque ici est que s’il est prolongé trop longtemps, la céramique ne durcira jamais complètement et deviendra donc inutile.
  2. Poser une céramique sur un véhicule dans un environnement à forte humidité est un autre problème courant.
    La condensation en suspension dans l’air ralentit également le processus de durcissement, ce qui donne une finition d’apparence huileuse qui ne disparaitra pas.
  3. Appliquer trop de produit céramique donnera une protection qui semble grasse ou humide, car le produit ne pourra pas durcir complètement.
  4. L’exposition précoce d’une céramique à l’humidité est également une énorme erreur.
    De la pluie à la rosée à l’envie de tester rapidement les propriétés hydrophobes de la protection avant qu’elle n’ait eu le temps de durcir, tout cela peut vraiment compromettre le travail qui vient d’être accompli.
  5. N’ignorez pas les étapes du processus de préparation et n’essayez pas de prendre des raccourcis.
    Nettoyez soigneusement et faites confiance au processus et aux instructions de la marque.
  6. L’empilement des couches est crucial pour disposer d’une belle durée de vie d’un traitement céramique.
    Cela signifie essentiellement que le produit le plus durable doit toujours être appliqué en premier. La céramique ne se lie pas bien avec la cire ou le scellant, alors gardez ces types de protection en dernière couche (si besoin). Le plus dur en premier !
  7. Appliquer une céramique sur une surface exposée à la lumière directe du soleil peut tourner au cauchemar. Le produit peut alors avoir un rendu inégal.
    Une bonne règle à suivre est de toujours laisser un temps de durcissement initial de 4 à 5 heures à l’ombre ou à l’intérieur d’un bâtiment, avant d’exposer le véhicule à l’extérieur.
  8. Appliquer un traitement céramique sur une surface chaude est également un problème majeur et récurent, alors organisez-vous et faites cela dans les règles de l’art. Patience !
  9. 2 semaines sont le temps moyen pour qu’une céramique guérisse (cure), selon les marques et références.
    Cela dit, il ne faut que 48 heures pour que le produit se solidifie et que le véhicule puisse affronter l’extérieur.
    Si vous ne respectez pas le temps de durcissement et le temps avant l’exposition extérieure, votre protection céramique va subir les éléments extérieurs ou pire encore capter les débris en suspension dans l’air.
  10. Enfin, tout ce qui est en tissu, caoutchouteux ou soft (souple, mou) ne doit pas être traité avec une céramique et encore plus si ces éléments sont exposés à des températures de 226°C.
Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here