Quand et comment remplacer un traitement céramique ?

0
quand comment enlever ceramique voiture

Une protection céramique protège un véhicule sur un temps donné, ce n’est absolument pas un bouclier infranchissable et permanent, mais l’une des meilleures protections actuellement sur le marché.

Puisque la protection céramique n’est pas permanente, cela sous-entend qu’à un moment son efficacité est moindre et/ou elle s’use et il faut la remplacer et la supprimer.

Même si les traitements céramiques promettent des années de protection de la peinture et autres éléments de votre voiture, ils disposent tout de même d’une durée de vie.

Au programme :

1 Comment savoir quand un traitement céramique est trop vieux ?
2 Quand retirer et remplacer une protection céramique ?
3 Conseils et astuces pour protéger un ancien traitement céramique
4 Comment supprimer une vieille céramique ?

1 Comment savoir quand un traitement céramique est trop vieux ?

Vous avez posé une céramique sur votre véhicule il y a quelques années pour mieux potager votre voiture et ne pas avoir à passer une cire naturelle ou synthétique tous les X mois. Vous procédez à un lavage tous les mois dans les règles de l’art et vous vous demandez quand la céramique sera « trop vieille ».

La durée de vie moyenne d’une céramique auto est de 2 à 5 ans. Durant cette période, vous ne devriez rien avoir à faire. Ceci étant, lorsqu’une marque annonce 5 ans de protection, c’est comme toujours dans des conditions idéales :

  • Voiture en garage
  • Nettoyages réguliers
  • Peu de conduite
  • Etc.

Si vous utilisez le véhicule tous les jours, comptez alors dans le cas de 5 ans annoncés, plutôt 2 à 3 ans. C’est encore plus vrai si vous procédez à un nettoyage en profondeur toutes les deux semaines.

Prévoir la longévité d’une protection en céramique est délicat. Cela prend en compte la fréquence d’utilisation à l’extérieur de l’automobile, le parking, l’environnement, l’entretien, etc.

Les signes avant-coureurs, signes d’un affaiblissement de la céramique, que l’on remarque sont souvent :

  • Une perte de brillance : la surface miroir d’antan devient « brumeuse » et marquée (insectes, débris, etc.).
  • Perte globale d’hydrophobie : l’eau ne perle pas et ne glisse plus comme autrefois.
  • Dans des cas extrêmement rares : un effet de peeling de la céramique elle-même. Ce qui est une alerte rouge !

Alors, peut-on prolonger la durée de vie d’une céramique pour l’aider à fonctionner correctement le plus longtemps possible ? La réponse courte : oui. Mais cela nécessitera très certainement un nettoyage supplémentaire et l’utilisation des meilleurs produits.

Booster de céramique

Globalement, les céramiques sont conçues pour repousser et non absorber. Ainsi, lorsque vous prolongez la durée de vie d’une couche de céramique, opter pour le bon « booster » peut être alors un élément déterminant.

Ces « toppers » de céramique sont assez nombreux, dont beaucoup peuvent être achetés en toute sécurité sur internet. Malheureusement, certains ne sont que de la poudre de perlimpinpin, avec un bon marketing. Cependant, cela ne veut pas dire que tous les boosters de céramiques sont nuls. Il vous faut simplement acheter les bons.

L’astuce pour trouver un bon booster de céramique est de rechercher les produits infusés de niveaux élevés de SiO2, comme :

  • Gyeon Booster
  • Mother CMX Ceramic Coating Spray : contient des niveaux élevés de SiO2 (dioxyde de silicium) et du TiO2 (dioxyde de titane)
  • Fictech Supercharged Ceramic Booster
  • Etc.

Mothers CMX (24€) également ici :

acheter mothers cmx ceramique voiture

À lire : que penser des céramique en spray ?

Shampoing auto adapté à la céramique

Il vous faut également utiliser un shampoing auto sans danger pour la céramique ou un produit à pulvériser pour éliminer les contaminants. Restez toujours prudent et faites vos recherches. Un ou plusieurs mauvais produits peuvent nuire aux capacités hydrophobes d’une céramique et à la capacité protectrice.

Astuce : après avoir protégé un véhicule d’une nouvelle céramique, nous vous suggérons d’attendre 1 an complet avant d’appliquer un booster infusé en céramique. Le faire plus tôt est presque du gaspillage d’argent et cela pourrait éventuellement compromettre à l’avenir prématurément la longévité de la protection céramique.

2 Quand retirer et remplacer une protection céramique ?

À présent, imaginons que quelques années se sont écoulées et on commence à penser que le booster ou topper de protection céramique n’est plus efficace. La seule option qui reste est une entreprise difficile et potentiellement longue : retirer la vieille céramique et la remplacer par une nouvelle couche de protection nanotechnologique.

L’objectif est toujours de protéger. Ainsi, même si ce n’est pas amusant, il faut en passer par là, vous ou un professionnel. Il serait dommage d’avoir protégé plusieurs années un véhicule et à présent de le laisser ainsi.

L’idéal est de retirer une céramique avant d’en voir les défaillances. Comme dit plus haut, comptez 2 à 5 ans annoncés et 2 à 3 ans réels, selon un certain nombre de facteurs cités plus haut dans cet article.

3 Conseils et astuces pour protéger un ancien traitement céramique

Si ce n’est pas dans vos plans de retirer et remplacer votre céramique de 2 ans, votre meilleur pari est de protéger et maintenir la céramique en place.

Comme la peau humaine, la céramique nécessite un entretien régulier et ne couvre pas très bien les dommages cachés, surtout au fil des ans. Tout, de la lumière directe du soleil et des débris de la route aux fientes d’oiseaux, aux pluies acides et au vandalisme, tout peut endommager la surface d’une voiture. Par conséquent, garder une protection céramique en bonne santé est essentiel pour protéger le vernis d’un véhicule, ainsi que tout ce qui se trouve en dessous.

Cette approche nécessite l’application d’une couche de « revitalisant », ce que l’on appelle un « topper » ou un « booster ». En appliquant l’un de ces boosters revigorants de céramique sur votre véhicule fraichement nettoyé toutes les 3 semaines, vous augmentez non seulement la longévité globale de la céramique elle-même, mais vous renforcez la résistance à la brillance et les capacités de protection.

Alors, combien d’argent allez-vous économiser en protégeant une couche vieillissante de céramique au lieu de la retirer et la remplacer ?

Cela dépend vraiment de la céramique qui a été appliquée et de votre capacité à maintenir cette nanotechnologie grâce à un booster de céramique de haute qualité. En général un booster coûte entre 15 et 70€ (selon le produit sélectionné et la taille), chaque bouteille pouvant couvrir plusieurs fois la protection.

Il faut prendre en considération le nombre de voitures (petite, moyenne) que vous pouvez couvrir avec une seule bouteille, dans le calcul du coût.

Cependant, votre meilleure protection n’est pas une solution magique, mais le fait de laver régulièrement votre véhicule 2 fois par mois avec un shampoing voiture approuvé pour céramique et la fameuse méthode de lavage à 2 seaux oui. Ce n’est qu’une fois cette routine terminée, que l’installation dudit booster peut être effectuée pour tranquilliser un peu plus votre esprit.

Lave auto

Concernant le lave-auto, vous devez toujours effectuer un gommage complet après que votre véhicule est entré en contact avec des produits chimiques agressifs ou inconnus. Méfiez-vous également du sel de voirie et des dégivreurs, car ils aiment grignoter la céramique si on leur laisse suffisamment de temps.

Produits hybrid ceramic coating

Nous vous déconseillons ces produits sur une céramique en place. Sinon, allez-y sans problème.

Au fil des années, il a en effet été observé que ces produits peuvent nuire aux caractéristiques de protection céramique, mais peuvent également entrainer d’autres problèmes de maintenance au fil du temps.

Astuce : évitez l’eau non potable et non traitée des lacs, rivières, eaux souterraines, sources naturelles et puits souterrains non testés ou de toute forme d’eau de source d’eau récupérée. L’eau recyclée se trouve généralement dans les grandes villes, où l’eau recyclée est la seule option possible pour arroser la pelouse, ou vous votre voiture. Ces usines de traitement de l’eau laissent des minéraux et des produits chimiques agressifs en suspension dans l’eau et qui ont la capacité de laisser des taches d’eau (calcaire, minéraux) sur les surfaces dures.

Conclusion : en dehors du nettoyage de routine, en utilisant une bonne source d’eau le jour du lavage et en vous tenant à un booster de qualité, la meilleure chose à faire pour votre voiture est de la garder sous clé. Garer son véhicule dans un environnement contrôlé augmente de manière exponentielle la longévité de la protection. Le seul hic ici est de savoir si vous avez ou non un garage couvert à votre disposition, car sinon, en construire un ajoutera beaucoup de zéros en plus de la céramique. 😉

4 Comment supprimer une vieille céramique ?

À lire : comment enlever une céramique d’une voiture ?

La céramique commence donc à s’user. La dégradation entraine des problèmes comme :

  • Les dommages causés par les rayons UV du soleil
  • L’hydrophobie
  • Etc.

Il existe différentes approches pour supprimer une céramique, dont des créatives qui consistent à poncer au grain 80, mais certaines méthodes sont plus sécuritaires, terre à terre et efficaces lorsqu’elles sont exécutées correctement.

Une vidéo en anglais de l’ami Pan sur ce sujet :

1 Produits chimiques

La première méthode consiste à décaper chimiquement la surface, ce qui est à la fois l’approche la plus simple et potentiellement néfaste pour couper les propriétés hydrophobes du nanorevêtement. Les produits chimiques peuvent être dangereux et difficiles à travailler, et ne pénètrent pas toujours uniformément la surface.

Cependant, lorsqu’ils sont correctement appliqués, les produits chimiques riches en alcalins ont la capacité de ronger la céramique et de la forcer à se retirer de la surface qu’elle est initialement assignée à protéger.

L’un des risques que vous courez est que bon nombre de ces produits chimiques peuvent compromettre le vernis d’une voiture (on parle ici de produit chimique puissant), décolorer le plastique et les garnitures en caoutchouc. Il existe également un risque d’inhalation de fumée et d’exposition chimique avec certains produits, alors la prudence est de mise et il est obligatoire alors de se protéger intégralement. Lisez les instructions sur le produit avant de continuer.

N’attendez pas sagement les 5 années promises, mais nous vous conseillons de vous en tenir à votre calendrier de retrait et de réinstaller une céramique pour éviter toute déconvenue.

Voici quelques étapes que nous vous recommandons de suivre lorsque vous souhaitez utiliser un produit chimique pour éliminer une céramique auto :

  • Vérifiez toujours à quel point le produit chimique sera nocif que le vernis et autres matériaux. Ne pas le faire peut entrainer de désagréables revers financiers, croyez-nous sur parole.
  • Commencez par appliquer le produit chimique de votre choix sur une petite section peu visible pour tester l’efficacité du produit, avant de passer à des panneaux de carrosserie plus grands.
  • N’oubliez pas de toujours porter des gants, lunettes de protection, masque à gaz et de travailler dans un espace bien ventilé.

2 Décontamination mécanique : barre d’argile

L’utilisation d’une barre d’argile, ou clay bar, ou d’un gant d’argile sur un véhicule qui vient d’être lavé avec un shampoing décapant fera également le travail à la rigueur.

Le seul hic, c’est que la méthode de la barre d’agile ne semble bien fonctionner que sur des céramiques extrêmement « cassantes » ou plus anciennes. Donc, si vous avez une céramique ancienne, il y a de fortes chances que vous puissiez la gratter avec la barre d’argile ou le gant et beaucoup d’huile de coude.

N’oubliez pas de rincer le véhicule à l’eau claire et d’essuyer chaque cm carré avec des chiffons microfibre propre et de qualité, avant d’essuyer le tout avec un IPA (alcool isopropylique).

3 Polissage

La dernière technique pour supprimer une céramique et sans conteste la plus intensive ET la plus efficace est le polissage.

Cette approche est proche de la correction de peinture, mais ne devrait pas être tentée par les inexpérimentés. Il y a de bonnes possibilités de commettre des erreurs lorsque l’on travaille avec un compound et une polisseuse. Alors, faites votre expérience si vous avez confiance en vos capacités en polissage, ou confiez le travail à des professionnels.

En ce qui concerne le processus de polissage lui-même, tout commence par un lavage en profondeur via la méthode des deux seaux, puis en permettant à la surface de sécher correctement. Une fois que l’extérieur du véhicule est sec au toucher et froid, le processus de polissage peut alors commencer. Vous aurez besoin de :

Vous pouvez acheter une polisseuse Rupes Mark II (353€) ici :

acheter polisseuse rupes lhr mark ii

Vous pouvez acheter la Rupes LHR 21 Mark III (447€) ici  :

acheter rupes lhr21 mark iii

Et la Rupes LHR 15 Mark III (403€) ici :

acheter polisseuse rupes lhr 15 mark iii

Ou la Rupes LHR 75 E (314€ nue et à partir de 335€/pack) ici :

acheter polisseuse rupes lhr 75e miniOu ici :

Commencez avec le compound le plus agressif et appliquez une quantité modeste sur un tampon de polissage fixé à la polisseuse. Testez le compound sur une zone-test peu visible. Nous vous suggérons la partie inférieure d’un panneau de bas de caisse ou d’un pare-chocs, avant de passer au polissage complet du reste de la voiture.

Après avoir travaillé chaque partie du véhicule, tout en changeant de tampon de polissage avec un polish si nécessaire, passez à un compound de coupe moyenne, moins agressif et répétez l’ensemble du processus. Veillez à ne pas vous concentrer trop intensément sur une zone particulière ou à appliquer trop de pression, car il ne faut pas beaucoup de temps pour traverser un vernis, ou pire encore la peinture.

Les 2 passages complets sont à présent terminés, vous passerez au 3ème, et ce qui sera, espérons-le, la procédure de polissage finale.

Ici, l’utilisation d’un polish plus doux est nécessaire, car il aidera à éliminer les traces causées par les deux passages de compound. Une fois que le polissage est terminé, le véhicule doit avoir une apparence terne et « brumeuse », car de nombreuses marques de tourbillon superficielles se sont formées dans les résidus laissés par le processus de polissage.

À ce stade, il est temps de rincer le véhicule et de l’essuyer à l’alcool isopropylique avec une ou plusieurs microfibres de qualité.

Enfin, il est temps de poser la nouvelle couche de céramique DIY, pour des années de protection, pour la peinture, mais aussi le verre et le plastique.

Vous pouvez trouver d’excellentes céramiques et dont on a fait l’article :

Voici quelques traitement céramiques :

Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here