Top 5 erreurs en polissage de voiture

top 5 erreurs polissage voiture

Le polissage de véhicule n’est pas en soit compliqué, mais très technique et convient beaucoup s’informer, tester, etc. avant de se lancer pour éviter des erreurs, dont certaines sont irréversibles.

Dans une récente vidéo, notre ami Larry nous a donné son top 5 erreurs les plus couramment commises durant le processus de polissage. Nous allons donc vous en rapporter l’essence, développer certains points et vos aider à trouver des solutions à vos éventuelles erreurs lors du polissage.

Résumé des 5 erreurs les plus communes :

5 Trop de quantité de produit utilisé
4 Trop de produits différents
3 Une peinture pas assez propre
2 Une attente déraisonnable
1 Contrôle de résidus

Voyons ensemble quelles sont ces erreurs communes, de la « moins importante » à la plus importante.

Allez plus loin dans le polissage et lustrage ici.

5 Vous utilisez trop de produit

Il existe 3 variables concernant la quantité de produit utilisée :

  1. La quantité de produit que vous appliquez sur le tampon de votre polisseuse : appliquez-vous des pois ou des tonnes de produit ?
  2. La zone travaillée : polissez-vous une petite zone ou un grand panneau entier ?
  3. La quantité de résidus : quelle quantité de résidu de peinture est créée lors du polissage ?

Ces trois facteurs fonctionnent en synergie. Par exemple, plus vous avez de résidus, moins vous devriez travailler sur une grande zone. De même, plus vous utilisez de produits, plus vous devriez travailler sur de grandes zones.

Lorsque vous polissez la peinture, votre tampon contient le produit pour le polissage et au fur et à mesure que vous polissez il contient aussi les résidus de ce polissage. Logique. Au fur et à mesure, ces contaminants vont impacter la performance de votre tampon et votre polissage à différents niveaux :

  • La vitesse de polissage
  • Le rendu final

4 Vous avez trop de produits

Il faut comprendre dans cette erreur commune que c’est surtout la technique et le contrôle des résidus qui vont faire que votre polissage offre de bons résultats, passables ou inexistants.

En effet, si Kevin Brown peut faire le polissage de la peinture à l’aide d’une crème hydratante pour les mains, on prend alors conscience que les facteurs déterminants sont la technique et le contrôle des résidus. Si vous avez une bonne polisseuse, un compound ou polish et un tampon, cela suffit.

Si vous n’obtenez pas les résultats souhaités, tournez-vous vers votre technique et les résidus et non pas vers le matériel et le/les produits. Cela ne sert à rien d’acheter donc des dizaines de compound/polish différents.

3 Une peinture pas assez propre

Vous appliquez certainement des produits pour protéger la carrosserie de votre voiture, comme une cire, un scellant, un detailing spray,etc. Ces produits vos protéger la couche de vernis en créant une couche sacrificielle dessus.

Mais, lorsque vous faites le polissage de votre voiture, ces couches de protection sacrificielles doivent être totalement éliminées. En effet, elles deviennent elles-mêmes des contaminants dans votre tampon de polissage.

Il faut supprimer la couche de protection dans sa totalité. Même l’utilisation d’un IPA ne suffit pas forcément à l’éliminer.

Dans la vidéo de Larry, on comprend rapidement qu’une peinture totalement nue permet un polissage largement plus efficace. Lorsque Kevin effectue un polissage avec un tampon de ponçage (sanding), la peinture vierge offre un super résultat contrairement à la zone qui dispose d’une couche sacrificielle de protection.

Ce que vous devez garder à l’esprit c’est que même si vous pensez que votre véhicule ne dispose plus de couche sacrificielle, ce n’est peut-être pas le cas.

2 Des attentes déraisonnables

Entre les forums, les sites de detailing, etc., on trouve de très bons conseils comme des plus risqués. Comme l’explique Kevin, certains veulent éliminer l’effet peau d’orange par exemple de leur peinture et reçoivent le conseil d’amateurs de faire du wet sanding, puis du polissage, etc. Même si ces techniques peuvent en effet être efficaces, il n’y a pas la notion de technique ni d’épaisseur de la peinture, etc.

En conclusion, certains se lancent aveuglément dans le sanding, polissage, etc. de leur véhicule et parfois finissent par avoir un accident, car ils ne contrôlent par exemple pas l’épaisseur de la peinture. Ils traversent donc le vernis, voir la couche de peinture et la solution est alors uniquement de faire repeindre le panneau. Tandis qu’il s’agissait simplement de corriger un effet peau d’orange, ils se retrouvent donc à payer cher la repeinte d’un panneau de carrosserie.

Le polissage, le ponçage, etc. ne sont pas des actes anodins et ils peuvent rendre votre peinture plus sensible.

acheter polisseuse voiture detailing

1 Le contrôle des résidus

Comme lorsque vous poncez une planche en bois vous obtenez une poudre de bois, il en va de même lorsque vous polissez la peinture de votre voiture.

Lorsque vous faites le compound ou polish de votre peinture, vous obtenez donc en toute logique des résidus de produit et des résidus de peinture.

Il vous faut donc contrôler au maximum ces résidus, en utilisant des microfibres pour essuyer correctement la surface, de l’air comprimé pour éliminer les résidus sur la peinture et le tampon de polissage, une brosse pour nettoyer le tampon, etc.

Plus vous êtes pointilleux sur le contrôle des résidus, plus votre travail sera efficace ! Le contrôle des résidus est le point le plus important de toute cette top liste.

Collectif de professionnels et amateurs du detailing et esthétique automobile, carrossiers, préparateurs et spécialiste en sellerie. Amoureux de l'automobile et autres véhicules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here